● Rappel sur les repos, c'est NON !!!


Téléphone personnel ou portable et l’employeur
 
Il n’existe à ce jour aucune obligation légale pour les agents du CASVP de fournir, à la Direction ou à leur cadre, leur numéro de téléphone personnel, numéro de portable, adresse email...

Ce principe s’applique à tous les soignants (Cadres, IDE, AS...) même en cas de plan blanc.



Ces données personnelles sont protégées par la liberté individuelle (Article 432-4 et 5 du Code Pénal et loi 78-17 du 6 janvier 1978 informatique et liberté).

Il n’existe encore moins une loi qui oblige un agent à disposer d’un abonnement téléphonique fixe ou mobile.

Vous pouvez dire NON et résister à ces pressions !

Le seul objectif de cette pratique est de pouvoir joindre les agents, combler les trous des plannings et donc gérer la pénurie de personnel.

En effet, le fait de rester disponible pour son employeur est considéré comme une garde ou une astreinte et, à ce titre, ces heures doivent être rémunérées.

Il n’y a pas toujours d’abonnés aux numéros demandés...