● Déclaration préalable de la CGT au CT (Comité Technique) du 21 septembre 2016 présidé par Mme Dominque Versini,adjointe à la maire de Paris

Madame la présidente, madame la directrice générale, mesdames, messieurs,

  1. La CGT est intervenue à plusieurs reprises sur les conséquences néfastes de la mise en place de l’accord relatif aux parcours professionnels, carrières et rémunérations des fonctionnaires (PPCR) :

● Ordre du jour du comité technique du CASVP du 21 septembre 2016 à 14h30


1 Fin d'activité de la cellule d'intervention psychologique et mutualisation avec la Ville de Paris
2 Indemnité de travaux dangereux et insalubres
3 Astreintes du SOI
Astreintes du service de restauration
6 NBI "Zones prioritaires"


● Projet SPASAD "Le cheval de Troie" - Les Ehpad sont évidemment dans le viseur.



Un ballon d’essai pour déréglementer le travail avec une remise en cause des équipes fixes (matin et après-midi).





● APS (allocation prévoyance santé) Mais qu’attend la maire de Paris pour réagir ?

En 2010, 16% de la population métropolitaine âgée de 18 à 64 ans déclarait avoir renoncé à certains soins pour des raisons financières au cours des 12 derniers mois. L’absence de couverture par une complémentaire maladie est le principal facteur lié au renoncement.

En 2016, la santé est le troisième poste sur lequel les personnes interrogées disent se priver, derrière les vacances et l’accès aux loisirs : 36% d’entre-elles déclarent ne plus pouvoir payer certains actes médicaux mal remboursés par la Sécurité sociale.
Les soins dentaires et optiques font de loin l'objet des taux de renoncement les plus élevés.

● Loi travail, rendez-vous le 15 septembre - 14h00 - Bastille - République

Retour sur 4 mois de contestation avec une perspective, celle du 15 septembre, jour de mobilisation nationale contre la loi, pour la réduction du temps de travail, l’augmentation des salaires et la lutte contre la précarité.

● Préavis de grève de 0 h à 24 h pour les personnels des services sociaux et médico-sociaux de la Fonction publique le jeudi 8 septembre 2016




La CGT appelle les professionnels des services sociaux et médico-sociaux à poursuivre leur mobilisation pour la défense du travail social, le maintien des métiers historiques du travail social et des diplômes d’État et certificats qui les structurent.





● Georges Séguy, ancien secrétaire général de la CGT de 1967 à 1982, est décédé samedi 13 août 2016 à Montargis dans le Loiret. Il avait 89 ans.




 
Né le 16 mars 1927 à Toulouse, la jeunesse de Georges Séguy est marquée par la montée des fascismes en Europe, le Front populaire et la Seconde Guerre mondiale.


 

● Envoyez votre carte postale au Président de la République

L’intersyndicale constituée autour de la lutte contre la loi Travail, a décidé de mettre à votre disposition une carte postale que vous pouvez envoyer au Président de la République depuis votre lieu de vacances. Une occasion de signifier que vous serez de retour à la rentrée pour manifester votre opposition à la loi Travail.




● Actuellement le SOI du CASVP fait la chasse aux postes dotés des appels nationaux… et SFR sacrifie 1/3 de ses salariés !



Actuellement le SOI fait la chasse aux postes dotés des appels nationaux…

Alors que la quasi-totalité des agents dispose d’un abonnement mobile privatif, nous posons la question : Qui peut bien utiliser encore le téléphone de l’administration pour des appels privés ?

A l’heure où les agents doivent être réactifs, ils sont obligés d’aller quémander pour passer un appel en province ou pour appeler un 08…C’est surement inscrit dans « la démarche qualité » !

● Application au CASVP du protocole PPCR (Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations) pour les catégories C



Les nouvelles dispositions réorganisent la carrière de la catégorie C en trois échelles de rémunération, C1, C2 et C3 qui remplacent les quatre anciennes échelles de rémunération E3, E4, E5 et E6, suppriment l’avancement d’échelon à l’ancienneté minimale qui disparaît au désavantage d’une cadence unique d’avancement d’échelon plus longue correspondant à la durée maximale et transforment des primes en point d'indice (4 points d'indice majoré sont ajoutés au 1er janvier 2017 au traitement brut, en contrepartie d'un abattement annuel sur les primes de 167€ en 2017).